Talkie Walkie, c’est le face à face de deux voix, l’une mélodique, l’autre percussive. Un duo singulier qui vous laisse flotter hors du temps dans l’univers poétique d’une Soul organique.
En chinant dans leurs playlist sacrées (occultes), ils sélectionnent des pépites et en font des adaptations acoustiques. Escortée par sa guitare harmo-rythmique, Déborah est le mélange d’une voix profonde qui s’envole et d’un flow qui ne vous laissera pas de marbre sur le dancefloor. Le beatbox et les lignes de basses vibratoires quant à eux, vous ancreront dans l’instant, Robin se joue de son looper pour créer des samples en Live. Fermez les yeux, le groupe s’agrandit !
Talkie Walkie donne vit a un espace intimiste, un cocon qui fait naître l’échange direct avec le public. Des instants bercés par les couleurs jazzy d’Amy Winehouse et le chillhop de Tom Misch, entrechoqués par les déchaînements (déhanchements) insoumis du ragga de Shaggy et du rap US de Lauryn Hill.
Un concert qui met vos émotions à rude épreuve avec pour leitmotiv un groove qui fait bouger la tête comme au volant d’une Fiat Panda sillonnant la West Coast. Montez à l’arrière, le covoiturage c’est plus écolo !
Suite à l’accompagnement de Retour de Scène en 2019, ils nous font découvrir en 2020 leur nouveau clip et débute leur collaboration avec Le Comptoir des Arts.

Nouveau Clip : une parenthèse poétique

Retrograde (James Blake Cover 2020)

L’aube se lève dans l’immensité du paysage enneigé, la voix susurre à l’oreille et les battements de cœur résonnent avec sérénité.

La performance, pour représenter l’introspection qu’elle demande. Symbole de la vie et de ses obstacles, de la force mentale et physique pour ce jour face à soi-même.

Sous l’eau comme dans le ventre de la mère, on se bat contre les éléments. Puis… on lâche prise dans l’expression de sa créativité, on ose, on s’affranchit des regards…